Effets indésirables et conséquences du COVID 19

Les coronavirus (du latin, « virus à couronne »), ou CoV, sont des virus à ARN monocaténaire correspondant à la sous-famille des Orthocoronaviridae. Ce sont des virus enveloppés, constitués d’une enveloppe virale entourant une nucléocapside à symétrie hélicoïdale. Les coronavirus humains infectant l’humain sont : 229E, NL63, OC43, et HKU1. Nous allons voir quels effets indésirables et quelles conséquences ce virus peut avoir sur nous.

Virus du COVID 19

Généralités

Une nouvelle forme de syndrome respiratoire, analogue au SRAS, est apparue à Wuhan (province du Hubei, Chine) début décembre 2019. La pneumonie de Wuhan est due à un nouveau coronavirus. En janvier 2020, le virus a été nommé 2019-nCoV.

Les coronavirus sont comme leur nom l’indique des virus enveloppés. Par conséquent, les traitements antibiotiques ou bactériophagiques destinés aux infections bactériennes sont inefficaces. Ils peuvent avoir des effets indésirables et des conséquences variées et plus ou moins graves pour la santé.

Effets indésirables de la maladie COVID 19

Effets indésirables pour la peau

En premier lieu, un aspect important des effets secondaires liés à la maladie du Covid 19 est confirmé par plusieurs études [1] qui mentionnent des engelures, atteintes cutanées douloureuses qui apparaissent en réaction au froid. Celles-ci sont dues à des troubles de la microvascularisation cutanée. Elles se manifestent par des doigts rouges ou violacés, avec parfois la présence de petites cloques pouvant prendre un aspect nécrotique (peau morte).

Leur lien avec l’infection par le SARS-CoV-2, a été évaluée par une équipe de chercheurs de la cellule Covid du CHU de Nice [2] qui présentaient ce type de lésions. Aussi, le CHU de Nice a examiné 40 patients souffrant d’engelures. Aucun d’entre eux n’avait présenté une forme grave de Covid-19 et la plupart étaient jeunes (âge médian de 22 ans).

En plus, une sérologie positive n’a été retrouvée que chez un tiers d’entre eux. Ils avaient tous été cas contacts ou suspectés d’être infectés dans les 3 semaines précédant la consultation. Pour finir, le résultat de la recherche du virus (test PCR) était négatif pour l’ensemble de ces patients.

Effets indésirables type engelures ou urticaire

Des manifestations cutanées généralisées, comme des urticaires peuvent apparaître après une infection virale respiratoire, mais la survenue de réactions localisées de ce type est inédite, explique le Pr Thierry Passeron [2] qui a dirigé ce travail. Enfin, des regroupements de cas ont été relevés (engelures dans des familles). 

L’étude de l’INSERM montre en clair que l’épiderme est plus intensément agressé depuis l’apparition de la pandémie de Covid 19. La première agression est donc liée à la maladie elle-même qui semble affecter aussi l’épiderme. la deuxième est liée les gels hydroalcooliques qui accentuent le phénomène de dessèchement. Dans les deux cas, la problématique est liée à la dissolution et/ou à la raréfaction de la couche graisseuse qui protège l’épiderme.

Conséquences de la présence de l’enveloppe lipidique des virus enveloppés sur les procédures de désinfection

Conséquences du gel hydro alcoolique

Il se produit une réaction physicochimique aboutissant à la destruction de l’enveloppe du virus. Voici une des conséquences majeures de la présence de l’enveloppe lipidique. Ceci a pour conséquence de neutraliser le virus.

L’alcool quand sa concentration est supérieur à 60 %, agit différemment en détériorant les protéines de la couronne du virus et en affaiblissant la cohésion de la membrane.

Des deux modes de fonctionnement sur les virus enveloppés sont confirmés par Pall Thordarson [4], responsable du département de chimie de l’université de Nouvelle-Galles du Sud (Australie) qui démontre que « gels hydroalcooliques et savons sont tous les deux efficaces ».

La désinfection courante des mains.

La désinfection des mains, qu’elle soit effectuée dans un cadre hospitalier ou à titre privé doit être effectuée de façon correcte pour être efficace.

Désinfection des mains
Désinfection courante des mains

FAUX : Une pratique généralisée de désinfection des mains avec des gels hydroalcooliques consiste à appliquer le gel sur les mains et à se frotter les mains jusqu’à ce qu’elles soient sèches (20 à 30 secondes). Par conséquent, les utilisateurs peuvent donc penser que dès que les mains sont sèches, elles sont désinfectées. C’est faux.

VRAI : Les recommandations de l’OMS [5], du SF2H [6] et les études indiquent que le temps de contact entre les produits désinfectants et les mains doit être de 1 minute. Les gels

hydroalcooliques doivent donc être appliqués 2 fois minimum pour respecter ce protocole. De même, les personnes qui se lavent les mains avec un savon, ne le font pas assez longtemps (11 secondes en moyenne selon le Docteur Charles Gerba, professeur de microbiologie à l’Université de l’Arizona (États-Unis)) [8].

Ce qu’il faut faire

Augmenter la durée de la désinfection avec le gel

Il est donc nécessaire d’augmenter le temps de contact des gels hydroalcooliques avec les mains et/ou de se laver les mains plus longtemps et/ou d’utiliser des solutions alternatives qui respectent le temps de contact pour la désinfection des mains. Pour les gels hydroalcooliques, ceci suppose par conséquent qu’ils soient appliqués au moins 2 fois de suite et quelquefois 3 fois si le temps de séchage est trop rapide.

Cette constatation est donc lourde de conséquences. Car elle à un impact en termes de pratique. Mais elle impacte aussi directement le coût réel unitaire de la désinfection.

Attention une application prolongée avec un gel hydroalcoolique abîmera votre peau

Dans la mesure où sur le plan dermatologique, le contact prolongé de l’alcool sur la peau provoque une attaque de la couche lipidique censée protéger les mains saines. Il s’ensuit, par conséquent, un dessèchement et une facilitée d’agression de l’épiderme par les bactéries et virus de toute sorte d’où une nécessité absolue de reconstituer l’épiderme fragilisé. 

Les produits antiseptiques sans alcool

Sont-ils aussi efficaces?

En premier lieu, les gels et solutions antiseptiques sans alcool présentent une alternative valable au problème de dessèchement tout en préservant la couche épidermique.

En effet, cette affirmation est confortée par des tests de laboratoire menés par le laboratoire Phyto-Elan France [7] et des études menées par des chercheurs de l’Université Brigham Young (États-Unis) [10] qui révèlent que les désinfectants pour les mains sans alcool seraient tout aussi efficaces pour désinfecter les surfaces que les produits à base d’alcool.

Les études prouvent que oui

Pour cette étude, les chercheurs ont donc comparé des désinfectants à base d’alcool, des produits avec du chlorure de benzalkonium (couramment utilisé dans les désinfectants pour les mains sans alcool) et plusieurs autres composés d’ammonium quaternaire régulièrement utilisés dans la désinfection. Dans la majorité des tests, les différents composés ont éliminé au moins 99,9% du virus en 15 secondes. Dans son étude, Benjamin Ogilvie [9] indique que le désinfectant pour les mains sans alcool utilisé fonctionne tout aussi bien pour contrôler le Covid.

De plus, ils présentent plusieurs avantages

Ces produits présentent donc un certain nombre d’avantages. De plus, ils permettent de lutter contre les virus du rhume et de la grippe.

Vous recherchez un antiseptique sans alcool? Le chlorure de benzalkonium y est utilisé. Certes, mais à des concentrations beaucoup plus faibles. De plus, Il ne provoque pas la sensation familière de brûlure que vous pourriez connaître en utilisant un désinfectant pour les mains à base d’alcool.

Conclusion

Le COVID 19 entraine donc un grand nombre d’effets secondaires qui ne sont pas encore tous connus et étudiés. L’un d’entre eux est une sensibilité accrue aux engelures et un dessèchement de l’épiderme. Cet effet vient se cumuler avec le dessèchement provoqué par la désinfection avec les gels hydroalcooliques qui altèrent la couche lipidique de la peau et génèrent des crevasses rendant encore plus perméable l’épiderme censé protéger des intrusions comme les virus et bactéries. Par conséqeuent, cet effet va à l’encontre du but recherché initialement.

En effet, des alternatives à la désinfection avec alcool sont disponibles et tout aussi efficaces, notamment les produits à base d’ammoniums qui n’ont aucun effet sur la structure lipidique de l’épiderme.

Sources :

1. INSERM. Science. Covid-19 : les engelures, dommages collatéraux d’une immunité performante. 11/01/2021

2. Unité 1065 Inserm/Université de Nice . Sophia Antipolis, Centre méditerranéen de médecine moléculaire, Nice et service de Dermatologie, CHU Nice, France.

3. T.Hubiche et coll. Clinical, Laboratory, and Interferon-Alpha Response Characteristics of Patients With Chilblain-like Lesions During the COVID-19 Pandemic. JAMA Dermatol, édition en ligne. 25/11/2020.

4. P. Thordarson. The science of soap – here’s how it kills the coronavirus. The guardian. 12/03/2020.

5. WHO Guidelines on Hand Hygiene in Health Care. First Global Patient Safety Challenge Clean Care is Safer Care. WHO Library Cataloguing-in-Publication Data-2009

6. Liste positive désinfectants. Société Français d’Hygiène Hospitalière. SF2H. Hygienes – Volume XVII – n°3- 2009

7. E.Venturelli. Tests de laboratoire Normés sur le Covid souche 229-E. 2021.

8. C.Gerba. How to live a ‘Dr. Germ’-approved life in the Covid-19 era. Water & Energy Sustainable Technology. Tucson. 6/05/2020.

9. B. Ogilvie, et coll. (2020) Alcoholfree hand sanitizer and other quaternary ammonium disinfectants quickly and effectively inactivate SARSCoV2. Journal of Hospital Infection. doi.org/10.1016/j.jhin. 23/11/2020. 10. C. Allen. Alcohol-free hand sanitizer just as effective against COVID-19 virus as alcohol-based versions. BYU Study. 03/12/2020.

SANIRIS : L’EFFICACITE NATURELLE DES PLANTES

Saniris est une marque française de produits pour l’hygiène, le confort et la désinfection. Tous présentent des formules exclusives reposant notamment sur l’utilisation d’ingrédients naturels pour respecter l’utilisateur et l’environnement. La gamme Saniris se distingue par son positionnement respectueux de l’utilisateur et de l’environnement. Pour proposer des produits d’hygiène, de désinfection et de bien-être efficaces mais qui respectent la personne, Saniris a choisi de faire confiance à la nature. Notre gamme intègre ainsi de nombreux composés actifs et ingrédients naturels comme des huiles essentielles, de l’aloe-vera et des extraits végétaux. Chaque formule exclusive est le fruit de nombreuses collaborations R&D, notamment dans les domaines de la pharmacologie et de l’aromathérapie.

LIVRAISON GRATUITE
dès 65 euros (particuliers, France métropolitaine)
dès 150 euros (pros, France métropolitaine)

LIVRAISON GRATUITE
dès 65 euros (particuliers, France métropolitaine)

dès 150 euros (pros, France métropolitaine)

SERVICE CLIENT
Besoin d’aide ?
Contactez nous

SERVICE CLIENT
Besoin d’aide ?
Contactez nous

PAIEMENT
SÉCURISÉ

PAIEMENT
SÉCURISÉ